Partager l'article sur

5 indicateurs pour analyser l’audience de son site au Maroc

Google analytics est un outil de Web analytic, qui permet comme beaucoup le savent déjà de traquer l’audience et le comportement sur un site internet. Dans cette famille d’outils, on retrouve quelques grandes technologies comme Adobe Analytic Premium, AT Internet Analyser III, ou encore Webtrends Analytics.

Dans le monde, Google analytics demeure la solution la plus utilisée, avec plus de 15 millions de sites équipés en 2015, et près de 70% de part de marché.

Au Maroc, où nous sommes particulièrement friands du « gratuit », et où les entreprises investissent peu en technologies et en prestations d’analyse, nous pouvons avancer sans risque de nous tromper, que c’est la solution la plus utilisée pour suivre le trafic des sites sous nos cieux.

Et comme « utilisée », ne veut pas toujours dire « maîtrisée », ou « comprise » par les clients, nous nous sommes dit qu’il est peut-être temps d’apporter notre contribution sur ce sujet que nous traitons régulièrement dans nos prestations pour nos clients

L’idée de ce billet est venue du constat réalisé auprès de plusieurs de nos clients et partenaires, à l’occasion de réunions d’échange autour des performances des campagnes digitales, que les indicateurs de mesure proposés par cet outil, sont encore du charabia pour beaucoup, et peu arrivent réellement à les comprendre et à les intégrer dans leur processus de réflexion et d’analyse sur la performance de leurs actions digitales. Un petit billet écrit en des mots simples pourrait aider à lever quelques ambiguÏtés 😉

Pour faire simple, nous allons assimiler un site internet à une boutique de prêt-à-porter au maârif à Casablanca dont nous souhaitons analyser l’activité sur une semaine pleine, et allons essayer de décoder quelques indicateurs clés à connaître impérativement, sachant que l’outil est beaucoup plus riche que cela en fonctionnalités et en possibilités, mais ces indicateurs nous semblent être des « mandatories » comme on dit souvent dans le monde de la com chez nous :

Indicateur 1 – Les sessions : Dans notre boutique, les sessions correspondraient au nombre de visites qu’on comptabiliserait dans le magasin pendant la semaine, si on avait placé un mouchard à l’entrée qui nous indiquerait combien de fois, la ligne d’entrée du magasin aurait été franchie par un être humain lambda…que ce soit sa première visite pendant cette semaine ou non.

Indicateur 2 – Les utilisateurs : notre petit mouchard est sorti des cerveaux de nos valeureux ingénieurs de l’école Mohammedia (l’espoir fait vivre),  et il est tellement intelligent qu’il arrive à reconnaître si une personne qui franchit le seuil un jour de la dite semaine, en est à sa première visite, ou s’il nous rend visite une deuxième, une troisième ou une énième fois…le genre de personnes qui n’a pas grand-chose à faire de son temps que de rentrer dans notre boutique pour reluquer nos vendeuses…

Indicateur 3 – Durée de Sessions :  notre mouchard, encore une fois lui, a la capacité de suivre chaque visiteur au pas, et chronomètre à la main, arrive à nous dire combien chaque personne dépense en temps dans notre magasin…et comme il y en a beaucoup, et que notre mouchard sait calculer, il nous sort une moyenne de la semaine qui nous permet de savoir si l’expérience dans notre magasin est sympa au point de garder les gens longtemps, ou s’il est temps de changer nos vendeuses et notre organisation générale des rayons …

Indicateur 4 – Taux de rebond : notre petit mouchard, doté de capacités surhumaines de suivi, arrive à nous dire si les personnes qui ont franchi la ligne d’entrée pendant cette semaine ont avancé dans la visite du magasin et ont découvert l’offre qu’on leur réserve, ou s’ils ont simplement jeté un œil par-dessus l’épaule du vigile à l’entrée, et ne voyant rien d’intéressant pour eux, se sont dit, « on va voir ailleurs, si les vendeuses sont plus mignonnes » 😉

Indicateur 5 – Evènements : le mouchard, encore lui, mais plus sophistiqué cette fois-ci, a installé des caméras partout et des détecteurs de mouvement sur tous le contenu jugé important dans la boutique, et rien n’échappe à son oeil avertit et vigilent : un client s’approche d’un produit et le prend dans le mains pour lire l’étiquette et hop il est flashé, un client lis la PLV installée dans le magasin, et hop, il est flashé, un client s’arrête devant la borne multimédia et lance la vidéo, et hop il est flashé…le mouchard ne rate rien?…et nous permet de savoir si la visite à l’intérieur du magasin était une visite réellement intéressée, avec probabilité que le visiteur passe à la caisse, ou si nous avons affaire à ce profil de la clientèle du Morocco Mall qui va juste se balader sans rien acheter…

Nous nous arrêterons sur ces cinq premiers indicateurs pour le moment, pour ne pas gaver les lecteurs, et nous reviendrons sûrement sur ce sujet à l’occasion d’un autre billet de blog…continuez à nous suivre si nos sujets vous intéressent, ou regardez par-dessus l’épaule du vigile et allez voir ailleurs 😉

Expert en digital marketing et en transformation digitale Directeur Associé - https://www.linkedin.com/in/nabilhaffad/